FANDOM


3x3 Eyes
Pays d'origine Japon
Auteur Yuzo Takada
Éditeur Kodansha
Type Seinen
Genre Aventure, fantasy, horreur
Volumes disponibles 40
statut terminé

3×3 Eyes (サザンアイズ, Sazan aizu) est un manga de Yūzō Takada (高田 裕三, Takada Yūzō).

Avec un total de 40 volumes publiés au Japon de 1988 à 2002, 3×3 Eyes est l'une des plus célèbres série Manga.

Cette série fut adaptée en anime sous forme de 2 séries d'OAVs.



Bref résumé de l'histoireModifier

L'histoire commence en 1987, à Tokyo. Yakumo Fujii, 16 ans, se rend à son travail (un bar de travestis) lorsqu'il percute une jeune fille en haillons se trouvant au milieu de la route.

Ayant ramené la jeune fille sur son lieu de travail, il découvre alors qu'elle était à sa recherche. Elle lui remet une lettre de son père, le professeur Fujii, ethnologue spécialisé dans les légendes, et lui apprend qu'il est mort depuis 4 ans. Dans cette lettre, son père dit à Yakumo que cette fille : Paï, est la dernière descendante du peuple Sanjiyan Unkara, qui maîtrise l'immortalité. Le plus grand rêve de Paï est de devenir humaine. Ne pouvant réaliser ce vœu, le professeur Fujii demande à son fils de bien vouloir le faire à sa place et donc de voyager pour Hong-Kong afin d'y récupérer une mystérieuse statue. À la lecture de cette lettre, Yakumo est en colère considérant que son père a totalement perdu la raison et que sa mère a eu raison de le quitter.

Pendant ce temps un malheureux ayant ramassé, pendant l'accident la canne de Paï, examine celle-ci et libère Takuhi, oiseau géant à tête humaine, ami de Paï, qui, apeuré par la ville, commence à semer la pagaille. Cela donne évidemment lieu à un flash spécial à la télévision, et Paï court alors essayer de calmer son ami, suivie par Yakumo. Mais Takuhi a trop peur pour reconnaître Paï et l'attaque. Yakumo s'interpose et se fait transpercer le cœur par les griffes de Takuhi. Voyant cela, Paï refuse que Yakumo meure et, sous les yeux incrédules de Yakumo mourant, un troisième œil s'ouvre sur le front de Paï et il « aspire » l'âme de Yakumo qui s'évanouit. En fait, la Sanjiyan Parvati (l'autre personnalité de Paï) vient de faire de Yakumo son wu, guerrier immortel à son service. Takuhi, reconnaissant finalement sa maîtresse, disparait et rentre dans sa canne.

Au matin, Yakumo se réveille, indemne, Paï endormie près de lui. Sur son front est apparu un symbole, le caractère du néant. À partir de ce moment, Yakumo est devenu totalement immortel : quoi qu'il arrive, et tant que Paï est en vie, son corps se régénère. Paï se réveillant, il lui promet de la rendre humaine. Mais le pouvoir de la Sanjiyan Unkara attire bien des convoitises parmi les monstres et démons de toutes catégories et c'est pourquoi Paï et Yakumo devront se battre pour réaliser leur rêve.



==Manga Publication==

Le manga fut d'abord prépublié dans le Young Magazine Pirate Edition, édité par Kōdansha, à partir du 14 décembre 1987, jusqu'au 10 avril 1989. À partir du 24 avril 1989, le manga changea de magazine, et fut prépublié dans le Young Magazine. Le premier volume fut ainsi publié le 17 octobre 1988, et un nouveau volume sortait en moyenne quatre mois après le précédent.

La série continua ainsi pendant plus de 15 ans à être publiée, et s'acheva finalement en octobre 2002, pour un total de 40 volumes.

En France, le manga fut d'abord publié par feu l'éditeur Manga Player à partir de 1995 dans leur magazine de prépublication éponyme, et le premier tome sortit en mai 1997. La publication se poursuivit jusqu'au dixième volume sorti fin 1999, peu avant l'arrêt complet de l'activité éditoriale de Manga Player.

Cependant, Pika Édition a repris la série et réédita tous les tomes déjà sortis à commencer du premier, en novembre 2000. Puis la publication continua à suivre un rythme assez irrégulier, et Pika a finalement clos la série en mai 2005 en sortant le quarantième et dernier tome de 3×3 Eyes.

Les différentes parties du mangaModifier

Premier cycle [tomes 1 et 2]Modifier

Ce cycle commence en 1983, avec les derniers instants du professeur Fujii promettant à Paï de la rendre humaine. Il se poursuit en 1987, avec la rencontre entre Paï et Yakumo, puis la transformation de celui-ci en immortel. Ce cycle se termine sur la disparition de Paï, partie combattre Bénarès, et la décision de Yakumo de la chercher, quel que soit le temps qu'il lui faudra.



Deuxième cycle : la légende de Seima [tomes 3 à 5]Modifier

Ce cycle commence 4 ans après la fin du premier cycle. Yakumo retrouve finalement Paï, mais celle-ci a totalement perdu la mémoire. Ce cycle se termine en Terre Sainte avec la destruction de la pierre sacrée contenant l'âme du Roi Kigan.



Troisième cycle : l'ère du roi maudit [tomes 6 à 11]Modifier

Ce cycle commence par le retour de Paï, jusqu'alors restée en Terre Sainte. Il se poursuit par la lutte contre le clan Hyoma. On y apprend également beaucoup de choses sur les Sanjiyan Unkara, ainsi que la façon de les changer en humains. Le cycle se conclut sur le retour de Bénarès, en grande forme, preuve que le Roi Kigan est toujours vivant.


Quatrième cycle : la légende de Trinetra [à partir du volume 12]Modifier

Dans ce cycle Yakumo et Paï se mettent à chercher des moyens de vaincre Bénarès. Pour cela ils se rendent en Angleterre pour trouver le descendant du mage Maduray qui, il y a longtemps, enferma Bénarès. 





Jeux vidéoModifier

Il existe de nombreuses adaptations en jeux vidéo de 3×3 Eyes :

  • 3×3 Eyes: Seima Kōrinden (サザンアイズ聖魔降臨伝), jeu de rôle sorti sur Super Famicom le 28 juillet 1992
  • 3×3 Eyes: Seima Densetsu (聖魔伝説サザンアイズ), jeu de rôle sorti sur Mega-CD le 23 juillet 1993
  • 3×3 Eyes ~Sanjiyan Henjyo~ (サザンアイズ~三只眼變成~), jeu d'aventure sorti sur :
    • PC-9801 et FM Towns le 5 février 1993
    • PC-Engine SCD/ACD le 8 juillet 1994
    • Windows 95 le 9 février 1996
    • Windows98/2000/Me/XP le 28 février 2003
  • 3×3 Eyes ~Kyūsei Kōshu~ (サザンアイズ~吸精公主~), jeu d'aventure sorti sur :
    • Windows 3.1 le 28 avril 1995
    • PlayStation le 11 août 1995
    • Saturn le 19 avril 1996, sous le nom 3×3 Eyes ~Kyūsei Kōshu S~
    • Windows 95 en 1996 Windows98/2000/Me/XP le 28 février 2003
  • 3×3 Eyes ~Jūma Hōkan~ (サザンアイズ~獣魔奉還~), jeu d'aventure sorti sur Super Famicom le 22 décembre 1995
  • 3×3 Eyes ~Tenrinōgenmu~ (サザンアイズ~転輪王幻夢~), jeu d'aventure sorti sur :
    • Windows 95 en décembre 1997 PlayStation le 6 août 1998
    • Windows98/2000/Me/XP le 28 février 2003


ArtbooksModifier

  • C'est le tout premier livre compilant des artworks de Yūzō Takada à être publié. Avec un total de 102 pages pour la plupart en couleurs, il contient des illustrations de 3×3 Eyes, mais aussi d'anciennes séries réalisées par l'auteur auparavant, telles que Everyday is Sunday. Tous les textes sont imprimés à la fois en japonais et en anglais, et les commentaires sont très instructifs. 
  • Ce second artbook au format 37 x 26 cm couvre la période de 1988 à 1999, et comprend des illustrations de 3×3 Eyes, Blue Seed, Bannō Bunka Neko Musume, Genzo Hitogata Kiwa (Genzo le marionnettiste) et Toritsuki-kun. Le premier volume de 96 pages contient la plupart des artworks, la plupart étant basés sur 3×3 Eyes. Le format est le même qu'AiEN KiEN, mais les commentaires ne sont plus bilingues. Le deuxième livre est une collection de 32 pages poster. Les deux livres sont vendus ensemble dans un emballage plastique.


Data booksModifier

  • Ce data book non officiel entièrement en japonais, dont le titre signifie Secrets de 3×3 Eyes apporte des réponses hypothétiques aux questions que pourraient se poser les fans de 3×3 Eyes. Il fait partie de la série de livres "Secrets de…" publiés pour plein de mangas populaires. Cependant, ce livre ne couvre que les 15 premiers volumes du manga, ce qui s'explique par sa date de sortie précoce. 
  • Young Magazine Editorial Department, 3×3 Eyes Yōma Daizukan, Kōdansha, 1998, 250 p. (ISBN 978-4-06-319934-5
  • 3×3 Eyes Yōma Daizukan est le premier data book officiel japonais pour 3×3 Eyes, avec des descriptions d'au moins 63 personnages du manga, et une vue d'ensemble de beaucoup d'autres sujets. Il contient également 4 autocollants en couleur, des jeux comme des mots-croisés, et une nouvelle Wandering Yōma du romancier Akinori Endo. Il inclut également des dessins provenant du manga, et du fait qu'il ait été publié en 1998, il couvre les 27 premiers volumes. 
  • Young Magazine Editorial Department, 3×3 Eyes Another World, Kōdansha, 1999, 228 p. (ISBN 978-4-06-334058-7
  • Un an après la publication de 3×3 Eyes Yōma Daizukan arrive un nouveau data book officiel. 3×3 Eyes Another World est rempli de précieuses informations sur 3×3 Eyes, comme une longue interview avec Yūzō Takada, une vue d'ensemble de l'avancée de la création du manga, des hypothèses sur différents éléments de l'histoire, une histoire du manga et des résumés de l'intrigue, des descriptions de produits, des artworks du manga, des autocollants, ainsi que des illustrations de Paï en petite tenue… 
  • Yūzō Takada et Keiji Matsumoto in Young Magazine Editorial Department, 3×3 Eyes Yōma Rittai Zukan, Kōdansha, 2000, 131 p. (ISBN 978-4-06-334297-0
  • Il fait suite à 3×3 Eyes Yōma Daizukan, mais ce n'est pas vraiment un data book. C'est un livre en papier craft, qui permet de créer des monstres en 3-D à partir de sept modèles différents. Les monstres sont tous représentés sur la couverture : Takuhi, K'u-yung, Mugero, Tsou-lin, Ruru, Little Amara, et Fei-oh. Un autocollant de Paï grand format est également inclus.

RomansModifier

Les romans 3×3 Eyes sont écrits par Akinori Endo, le scénariste de l'anime 3×3 Eyes. Chaque roman s'accompagne d'un mini-poster et d'un marque-page. Il y a des scènes de la nouvelle série animée imprimées au coin de chaque page, et les scènes "bougent" si on les regarde en changeant rapidement de page.

    • C'est un roman basé sur le scénario des volumes 3 à 5 du manga, similaire à celui de la seconde série animée. 
    • Il s'agit d'une autre histoire originale. 
  • Akinori Endo, Katsumi Ishitsuka et Shinichi Kusano, 3×3 Eyes Another Story, Kōdansha, 2000, 208 p. (ISBN 978-4-06-334293-2)
    • En plus d'inclure un "3-D real papercraft Fei-Oh", probablement en guise d'avant-première au Yōma Rittai Zukan (cf. supra), ce livre est une collection de sept nouvelles originales. En voici les titres :
  1. True Tale of Houasyo "White Snake Legend" (Hakujaden)
  1. The Sorrow of Salaryman Benares
  1. Yohko and Yoriko's Ghost Extermination
  1. Hān's "This is crazy! Japanese people" (Hān no "Koko ga hen da yo! Nihonjin")
  1. Demon School
  1. Pai and Yakumo's Gourmet Day
  1. Valley of Gold

AnecdotesModifier

  • Sazan est le mot japonais pour 3x3 (comme dans les tables de multiplications). C'est aussi l'équivalent phonétique pour le mot anglais southern (sud) et il se trouve que le groupe de musique préféré de Takada est Southern All Stars.
  • Yakumo n'est pas aveugle, bien qu'il garde tout le temps ses yeux fermés. En fait, Yūzō Takada voulait que Yakumo apparaisse comme un garçon ordinaire, et il dessina Yakumo comme un Asiatique stéréotypé, avec des yeux bridés. Il ne les ouvre que très rarement, lorsqu'il est surpris ou en colère.
  • Le volume 40, le dernier de la série, a été publié dans deux versions : une version normale, et une version accompagnée d'un jeu PC.
  • Le manga reçut en 1993 le prix du manga de son éditeur Kōdansha dans la catégorie Shōnen.
  • L'idée d'une série TV à la fin du manga en 2002 avait été évoquée, mais elle fut abandonnée à cause des récentes lois japonaises sur la censure.

PersonnagesModifier

Paï / la Sanjiyan Unkara,Parvati

Yakumo

Bénarès

Lin Lin

Honnyan

Khan

Yoko/Hoashio Ayanokoji

Takuhi


Yoriko

Kimie Shikojie

Klouh


Wukai

Meishin


Ushas

Jake McDonald

Amalah

Kaali


Jaquette des volumesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.